Canada's NDP

NDP

7 octobre 2019

Une étude montre comment la promesse abandonnée du régime d’assurance-médicaments de Justin Trudeau nuira aux gens

Une étude réalisée par St. Michael’s Hospital’s MAP Centre for Urban Health Solutions montre qu'un régime universel d'assurance-médicaments rendra la vie beaucoup plus abordable pour les gens.

Elle a constaté que la couverture du coût des médicaments d’ordonnance entraîne une forte augmentation – de 33 % à 86 % – de la capacité des gens à « joindre les deux bouts » ou à subvenir à leurs besoins de base, tels que la nourriture et le loyer. Cela montre que pour de nombreuses personnes, le coût des médicaments fait la différence quant au paiement ou non de leurs factures.

Entre-temps, les spécialistes s'entendent pour dire que Justin Trudeau a abandonné sa promesse d’un régime d'assurance-médicaments. L'ancienne ministre libérale de la Santé, Jane Philpott, affirme qu'il est « loin de répondre aux besoins. »

Il y a 22 ans, les libéraux promettaient pour la première fois l'assurance-médicaments. Et durant cette campagne, à peine six jours après avoir dit aux Canadiens et Canadiennes qu'il mettrait en place l'assurance-médicaments, Justin Trudeau les a complètement abandonné·es, aux prises avec les coûts des médicaments d’ordonnance.

Les scientifiques en chef ont critiqué les libéraux, soulignant que s'ils avaient fait des progrès en matière d'assurance-médicaments au cours des quatre dernières années, ils n'auraient pas été en mesure de trouver des gens pour participer à leur étude.

Le candidat néo-démocrate Don Davies (Vancouver Kingsway) :
« Partout au Canada, les gens doivent faire des choix impossibles tous les jours : diviser leurs pilules, choisir entre payer le loyer ou les médicaments, ou se passer complètement des médicaments dont ils et elles ont besoin. Les choses peuvent se passer autrement. Les libéraux de Justin Trudeau auraient pu choisir de défendre les intérêts des Canadien·nes et de mettre en place une assurance-médicaments, mais ils ont écouté les lobbyistes et choisi de ne pas agir. Les néo-démocrates feront ce qu'il faut et investiront pour votre santé en instaurant immédiatement un régime d'assurance-médicaments universel et complet. »